“J’adore le casino et le sexe” : la citation osée de Léa Salamé en plein direct

Interrogés par Léa Salamé sur France Inter, ce mercredi 22 juin, Bigflo et Oli ont été surpris d’entendre leurs paroles dans la bouche de la journaliste. Et pour cause, la citation choisie était osée…

Le 24 juin prochain, Bigflo et Oli sortiront un nouvel album, baptisé Les Autres c’est nous. Invité sur le plateau de France Inter, ce mercredi 22 juin, le duo d’artistes a été interrogé par Léa Salamé, qui a souhaité revenir sur l’un des morceaux les plus surprenants de cet opus : un hommage au rappeur Booba. “Il y a quand même une chanson qui s’appelle Booba, hommage à Booba : ‘Je veux me battre, je veux des clashs, je veux me faire que des ennemis. Un jour, je vais me raser le crâne et partir à Miami, comme Booba’. C’est ton rêve en fait ?”, demande ainsi la journaliste aux deux chanteurs.

En toute honnêteté, Bigflo répond : “Je crois qu’on a envie d’être Booba des fois. C’est ça qu’on voulait dire… Des fois, on a envie de se surpasser et d’être un autre. Tout n’est pas demandé carré , il n’y a pas besoin de mettre des cases pour tout. On peut être Bigflo et Oli et vouloir être Booba”. Léa Salamé poursuit alors la lecture des paroles de ce titre : “Je ne bois pas, je ne fume pas, je suis un exemple pour ma génération mais j’adore le casino et le sexe”, prononce-t-elle avec un petit sourire en coin qui a tout de suite fait réagir les deux hommes.

Léa Salamé : “C’est bien de parler de sexe un peu aussi”

“Vous dites ça sur France Inter là… La honte”, commence par lancer Bigflo avant de poursuivre : “En tant qu’artiste, on se demande ce que l’on a envie de raconter ou pas, de nos vies personnelles. Et c’est vrai que parfois avec Oli, on a pu, se censurer en disant : ‘pas la peine de parler de cet aspect-là de ma vie”avant d’être coupé par Léa Salamé qui enfonce un peu plus le clou : “C’est bien de parler de sexe un peu aussi”. Une remarque confirmée par le chanteur : “Oui, on n’est pas si lisse que ça”. Une interview surprenante !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*